Perspectives et priorités pour 2017

Voici à présent deux ans que nous fonctionnons sous notre bannière ULB-Coopération. Deux années durant lesquelles un travail considérable a été fourni chaque jour pour poursuivre nos efforts d’aide aux populations défavorisées du Sud dans un environnement belge dont il faut bien constater que, face aux difficultés économiques et politiques locales, il est plus orienté à la réduction de la Coopération qu’à son renforcement.

L’objectif officiel des pays de l’OCDE est de consacrer 0,7 % de leur PIB à la Coopération au Développement. Si l’engagement pris par nos autorités d’atteindre cet objectif est bien inscrit dans la loi depuis de nombreuses années, nous ne l’avons jamais atteint et au contraire, nous vivons toujours dans la perspective d’importantes compressions budgétaires qui se poursuivront au moins jusqu’en 2019. En 2015 (dernier chiffre officiel), la Belgique consacrait 0,42 % de son PIB à l’Aide au développement.

C’est dans ce contexte difficile qu’en collaboration avec d’autres universités belges, nous avons lancé ces derniers mois une importante initiative dénommée Uni4Coop.

En ce qui concerne les pays où nous intervenons, vous trouverez dans le présent bulletin le résumé de nos principales priorités pour chacun d’eux en 2017. À noter, la situation politique très préoccupante au Burundi nous a mené à la décision de clôturer le travail en cours dans ce pays, et de ne pas lancer de nouveau programme tant qu’une situation politique satisfaisante n’y sera pas restaurée et qu’en particulier, le respect des Droits de l’Homme n’y sera pas garanti.