Quels sont les changements que les nouvelles TIC (Technologies de l'information et de la communication) entraînent pour les animateurs des mouvements sociaux, en particulier les mouvements de contestation politique et de défense des droits des citoyens ? Ces nouveaux médias contribuent-ils à mieux informer le citoyen ou encouragent-ils la désinformation ? Peuvent-ils amener la jeunesse à occuper une place plus importante dans l’espace public et accroître son rôle politique ? Quels sont les enjeux des mobilisations citoyennes « connectées » aujourd’hui dans des pays en crise comme le Burundi ou la République démocratique du Congo ?

La conférence s’articulera autour d’expériences de terrain et abordera également les enjeux globaux auxquels sont aujourd’hui confrontées les sociétés civiles, en Afrique et dans le monde. Elle donnera la parole à trois acteurs majeurs de l’espace public congolais et burundais :

- Fred Bauma, activiste au sein du mouvement citoyen congolais La Lucha (Goma, RDC)

- Patient Ligodi, journaliste et fondateur du site d’information congolais Actualité.cd

- Esdras Ndikumana, journaliste burundais, RFI

La table ronde sera animée par Marie-Soleil Frère, Vice-Rectrice aux relations internationales et à la coopération au développement. Elle sera suivie, à 21h, d’un drink permettant de prolonger les échanges.

La conférence s’inscrit dans le programme de rencontres et d’activités de la Semaine africaine, coordonnée par le Groupe de l’Alliance progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement européen.

INSCRIPTION à la conférence

Date: 
Lundi, septembre 25, 2017
Heure: 
19h-21h
Lieu: 
ULB, Campus du Solbosch, 1050 Bruxelles, DC2.206