Cartographie participative avec l’ONG APAF

Au Sénégal, le village de Diokhar (département de Mbour) s’engage dans la cartographie participative, un outil de diagnostic territorial, de support de négociations entre les habitants du village, et de socle pour les prises de décisions futures concernant les différents aménagements à opérer sur le territoire.

Des séances d’information ont eu lieu dans 5 quartiers du village, dont celui de Ngolem, quartier relativement avantagé car peu éloigné de la route nationale, disposant d’une nappe phréatique proche de la surface et équipée d’un forage fonctionnel, et où la solidarité entre hommes et femmes est forte. De cette séance est déjà née la volonté d’échanger avec les autres quartiers, pour mieux comprendre les difficultés de chacun et collaborer pour la mise en place des activités de productions durables et à forte valeur ajoutée. 
 

Réunion d’information à l’ombre de l’arbre à Palabre, dans le quartier de NGOLEM.  (26/04/18 - Crédit photo : APAF Sénégal)

Réunion d’information à l’ombre de l’arbre à Palabre, dans le quartier de Ngolem | © APAF Sénégal

 

Discussion entre hommes, à côté de la pompe solaire prévue pour l’alimentation en eau de la parcelle agroforestière du GIE de femmes du quartier, Ngolem | © APAF Sénégal

 

Sur base d’un texte de Marine Protte-Rieg, stagiaire APAF

Faites un don