« Women researching in Africa. The impact of gender »

L’ouvrage « Women researching in Africa. The impact of gender » est paru. Notre bénévole Mara Vitale y co-signe un chapitre !

Quatorze chercheuses – de filières et nationalités différentes – y racontent leurs expériences en tant qu’anthropologues en Afrique. Dans leurs contributions, elles tentent de répondre à une question simple : « Quel est le rôle du genre dans la recherche anthropologique en Afrique ? ». En s'appuyant sur les résultats de recherches menées dans des contextes socio-culturels très différents, l'ouvrage conduit une analyse critique de la relation entre genre et identité.

Mara Vitale, bénévole à ULB-Coopération, et sa collègue Ester Botta Samporé, proposent dans leur chapitre une analyse comparative de leurs expériences de recherche, respectivement au Burkina Faso et en Guinée. Elles livrent une réflexion sur les différents choix méthodologiques faits au cours de leur travail de terrain. Leurs parcours personnel et professionnel ont immanquablement influencé l’organisation de leurs travaux de recherche : choix des interlocuteurs, du sujet de recherche et de la méthodologie. À travers leurs récits, nous apprenons qu’elles ont su transformer en atout ce qui pouvait apparaître comme un désavantage (en termes de genre, nationalité et statut social). Après les difficultés initiales, leur genre s’est progressivement transformé en véritable ressource qui leur a permis d’avoir accès à des espaces exclusivement féminins et d’avoir un regard privilégié sur la vie des femmes, dont elles partageaient la vie quotidienne, le travail, les histoires et les confidences.

Les deux anthropologues ont ainsi pu constater le degré de soumission des femmes africaines, qui se traduit souvent dans la conviction intériorisée d’une situation d’infériorité et de subalternité par rapport aux hommes. Ces expériences ont certainement influencé leur écriture et leur intérêt scientifique.

Cet ouvrage, que nous vous invitons à lire, donne des pistes intéressantes aux jeunes chercheuses en anthropologie qui démarrent leurs terrains de recherche, ainsi qu’aux étudiants intéressés aux questions africaines et/ou de genre. Il est également susceptible d’intéresser tous ceux qui voudraient connaître l’Afrique à travers les yeux de femmes anthropologues !

"Women researching in Africa. The impact of gender", Ruth Jackson Max Kelly (sld), Springer International Publishing, 2018.