Par sa vision systémique du développement, ULB-Coopération est persuadée qu'il ne suffit pas de s'impliquer dans les projets opérationnels. Le complémentaire plaidoyer réalisé au Nord, auprès d'instances diverses, permet d'appréhender d'autres modalités pour une société plus juste et solidaire.

Pour tendre vers une  société dans laquelle il fait bon vivre, une société juste, émancipatrice, solidaire, responsable, où toutes les citoyennes et citoyens, sans discrimination de genre, sont traités avec égalité, comme énoncés dans nos valeurs, nous pensons qu'il est primordial d'agir sur le terrain, mais également de développer des actions de plaidoyer. Il s'agit  notamment d'inviter les responsables politiques à modifier les cadres légaux belges et européens, ou aussi de soutenir nos partenaires locaux dans la connaissance et reconnaissance de leurs droits.  

Pour atteindre ces objectifs, ULB-Coopération est membre actif de différentes plateformes rassemblant des organisations poursuivant des objectifs communs en matière de sécurité alimentaire, de solidarité internationale, de santé…  

Coalition contre la faim

La Coalition contre la Faim compte une vingtaine d’ONG (francophones et néerlandophones) qui travaillent spécifiquement sur les politiques de coopération relatives à l’agriculture et la sécurité alimentaire. Les fondements de cette Coalition s’appuient sur une volonté commune des membres de :

  • Prioriser, dans la coopération belge, l’appui à l’agriculture familiale durable ;
  • Consolider la place des organisations paysannes faîtières locales dans la définition des politiques de soutien à l’agriculture, leur mise en œuvre et leur évaluation, et ce y compris dans le cadre d’interventions de bailleurs internationaux ;
  • Renforcer la cohérence des politiques belges pouvant influencer le développement de l’agriculture dans les pays du Sud ;
  • Mettre les acteurs belges de la coopération (ONG, DGD, Enabel, acteurs privés, universités, etc.) en débat sur le soutien à l’agriculture familiale durable dans les pays du Sud, en prenant appui sur les visions et approches des organisations paysannes et en promouvant la souveraineté alimentaire dans ses différentes dimensions.     

Alliance AgriCongo

L’objectif spécifique de l’Alliance AgriCongo est d'aider les organisations paysannes (OP) partenaires à se structurer et à se renforcer, afin qu'elles participent à l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique agricole adaptée et effective en RDC, laquelle soutient l’agriculture familiale (paysanne) comme choix d’un développement rural durable.  Cette plateforme agit concrètement en République démocratique du Congo et en Belgique par une sensibilisation au niveau politique et, à long terme, par le renforcement des capacités institutionnelles des OP. L'objectif est que ces OP acquièrent leur participation structurelle dans les processus politiques, sociaux et économiques. LAlliance AgriCongo poursuit également la mise en œuvre de la loi portant principes fondamentaux relatifs au secteur agricole, et dans les programmes de coopération.  

Agroecology in Action

Agroecology in Action rassemble les nombreuses dynamiques qui construisent et accompagnent l’agroécologie en Belgique, et fait le lien avec les dynamiques en Europe. Des rendez-vous annuels permettent de découvrir les initiatives d’agroécologie et d’alimentation solidaire inspirantes, de stimuler les échanges de savoirs et savoirs faire, de renforcer les rencontres entre acteurs, consolider les relations avec les réseaux européens et structurer le plaidoyer pour une politique alimentaire intégrée.

Outre notre présence dans ces plateformes, ULB-Coopération met en place des projets en vue d’amener plus de solidarité internationale au sein de l’université. En 2018, en partenariat avec l’ACE, l’AIC et le BEA, nous avons porté la campagne « Rendons notre université hospitalière » sur les campus de l’ULB. L'objectif était d'obtenir l'engagement de l'Université à améliorer l'accueil des personnes migrantes. L’ULB a été la première université à s’être déclarée "hospitalière", l’ULB s’est engagée à poursuivre ses efforts dans l’esprit de la motion proposé par le BEA et ULB-Coopération au CA de l’Université. Depuis le vote de la motion, des groupes de travail sont régulièrement organisés avec les autorités de l’Université.

Faites un don