CERHIS, outil informatique adapté pour la gestion des hôpitaux de la RDC 

CERHIS est un des rares outils informatiques permettant la gestion des dossiers des patients hospitalisés qui prend efficacement en compte les nombreuses contraintes techniques rencontrées dans les hôpitaux des pays en développement.

Conçu par AEDES (avec l’appui d’étudiants, via la Cellule de coopération de l’École polytechnique de Bruxelles (CODEPO), et de stagiaires d’ULB-Coopération), CERHIS est aujourd’hui en cours d’installation au niveau de l’hôpital provincial de la province du Nord-Kivu. 

Dans une grande majorité des hôpitaux de la RDC, les dossiers des patients sont conservés sur des supports papier qui posent d’énormes problèmes de classement et de stockage. L’accès aux informations anciennes est difficile, voire impossible. Des informations importantes, parfois vitales se perdent régulièrement, non seulement au détriment de la qualité de la prise en charge du patient mais également de la gestion générale de la structure.  Des solutions informatisées existent déjà mais elles exigent une alimentation électrique constante, des accès internet de bonne qualité, l’installation de réseaux locaux importants et des capacités de maintenance de haut niveau.  Autant de conditions rarement réunies au sein des hôpitaux congolais.  Le défi était donc de proposer un outil efficace, fiable et adapté au contexte.

C'est de ces besoins qu'est né CERHIS. Le système fonctionne avec un ensemble de tablettes Android reliées à un serveur local léger.  Outre ses frais d’investissement très raisonnables, il supporte des coupures de courant de plusieurs heures et peut fonctionner sans connexion internet. Il a également été installé, grâce à l'appui technique de MaisOrdi, partenaire congolais, dans trois structures se trouvant à Kinshasa : l’Hôpital Général de Référence Roi Baudouin, le centre de santé Bolingo et celui de Kitoko. Dans ces deux centres de santé, l’électricité nécessaire au bon fonctionnement de CERHIS est fournie uniquement grâce à des panneaux solaires.

Persuadé du potentiel de l’outil, avec nos partenaires, ULB-Coopération a proposé d’installer CERHIS au niveau de l'hôpital provincial du Nord-Kivu, dans le cadre du soutien apporté par le projet PADISS.  Une informaticienne a été engagée durant 6 mois pour adapter le logiciel aux spécificités de l’hôpital, installer les différentes composantes du système et former des informaticiens locaux à sa maintenance. 

L’utilisation des tablettes et de leur interface très intuitive permet au personnel de l’hôpital de collecter et de consulter les informations au lit du patient. Les tablettes permettent d'enregistrer toutes les données, administratives et médicales, relatives aux patients. Chaque membre du personnel médical dispose d'un accès sécurisé et configuré en fonction de ses besoins. L’accès rapide à l’entièreté du dossier du patient, également les dernières informations (par exemple des résultats de laboratoire), et en temps réel, contribue à une prise en charge plus efficace.  La centralisation aisée de l’ensemble des données permet en outre aux responsables de l’hôpital d’avoir une meilleure vision du fonctionnement général de l’hôpital, de mettre en place un meilleur contrôle des flux financiers et matériels, tout autant que d’organiser un suivi de la qualité des soins.

Les derniers ajustements qui sont réalisés actuellement devraient permettre de faire de CERHIS une solution enviable et peu onéreuse pour participer à l’amélioration de la qualité des soins et de la gestion dans bon nombre des 9.000 cliniques et 500 hôpitaux que compte la RDC. 

Plus d'infos ? erica.berghman@ulb-cooperation.org 

Photo © CERHIS

Faites un don